L'artiste

  • LA SCULPTURE D'EUGENE AULNETTE

La sculpture romane et son apparente simplicité presque naïve était une source profonde d'inspiration pour Eugène. Sans doute correspondait-elle à sa nature portée à l'humilité jusqu'à l'effacement.
Eugène se consacrait à dire : "Regardez vers le beau, le simple, l'amour des autres..."
Il avait un vrai don avec en plus la soif et la volonté d'apprendre. Il s'était plié à la discipline du dessin en même temps qu'il se formait au modelage et à la sculpture.
Ses quelques croquis et dessins montrent à quel point il était maître des techniques classiques : contrôle du trait, de la lumière, des proportions, de l'art de rendre le mouvement présent. Il possédait tout cela au plus haut niveau.
Maîtrisant tous les outils nécessaires pour une carrière ambitieuse, il a préféré un autre chemin.

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Amant passionné de la Bretagne, de son pays, du bonheur de la vie parmi les siens, il a choisi d'écrire sur le bois et la pierre les formes qui racontent la beauté des gens et des valeurs de son pays.
L'exercice de son art passera par la pratique dans les ateliers spécialisés en objets et monuments religieux et par la décoration d'ameublement. Il y acquiert une telle connaissance de son métier qu'il peut abandonner les étapes classiques de préparation: modèle esquissé puis agrandissements successifs par report de mesures d'après l'esquisse originale.
Il travaille directement sur le matériau sans reprise possible après quelques croquis et gabarits préparatoires pour les projets les plus complexes.
Regardez attentivement les sculptures, statues ou bas reliefs, vous verrez que les qualités lues sur ses dessins d'Ecole se retrouvent exprimées dans la même perfection. Les corps sont saisis dans leur mouvement. Les visages regardent.
Les mains ne sont pas posées sur les plis de leur vêtement mais le saisissent. La lumière joue selon une musique qui ne doit plus rien au hasard.
Eugène inscrivait dans sa sculpture les gestes vus, les visages côtoyés pour les transmettre au souvenir de ceux qui viendraient perpétuer un grand message d'amour.


ROBERT-HENRI MARTIN (architecte, peintre , dessinateur) Premier président des « Amis du Musée d'Eugène »(texte du 25 mars 2002)

 

  • ARTICLE PARU DANS LA REVUE "RACINES". Décembre 2013